Insta_MM

Le meilleur des mondes

Le roman, écrit en 1931, commence par cette phrase qui nous place très rapidement dans le contexte d’une société froide et
minutieusement organisée :
« Un bâtiment gris et trapu de trente-quatre étages seulement. Au-dessus de l’entrée principale, les mots : centre d’incubation
et de conditionnement de Londres-Central, et dans un écusson, la devise de l’Etat Mondial : Communauté, Identité, Stabilité… »
Dans le monde décrit par Aldous Huxley, les enfants sont conçus dans des éprouvettes. La majorité des êtres humains vit au sein de l’État Mondial, un faible nombre de «sauvages» vivent dans des réserves. Les sociétés anciennes ont été détruites par un conflit mondial. La société est divisée en 5 groupes génétiquement conditionnés. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alphas (l’élite), les Bêtas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Ces castes très inégalitaires coexistent pacifiquement, sans aucune tension sociale, grâce à une méthode de conditionnement pendant le sommeil.

Spectacle produit par IVT
Pour toute question : contact@cie-onoff.com

Détails

Genre : saison 2018-2019, théâtre
Salle Paul Garcin :7 Impasse Flesselles, 69001 Lyon

ven 28 Juin 2019

20h00 à 21h00

Lieux

Réservations :https://www.placeminute.com/contemporain/le_meilleur_des_mondes,1,26311.html